Aujourd’hui je vous confie le témoignage sur le deuil périnatal d’une Mamange, Mélanie

A travers ce Témoignage de Mélanie sur le deuil qu’elle a traversé nous souhaitons lui rendre hommage aujourd’hui

Mélanie, quand elle s’est confiée, avait beaucoup de rage et de colère contre son ex conjoint. Son témoignage a été exceptionnellement retravaillé pour ne pas brusquer la sensibilité de nos lecteurs. Volontairement, nous avons choisi de mettre en lumière le décès de sa fille Mathilde-Clara. Mélanie pourra répondre aux commentaires sur les questions autour de la naissance de son second enfant. Merci de votre compréhension.

Bonsoir je me présente Mélanie, 31ans, Mam’ange de Mathilde-Clara depuis le 11 octobre 2011 et maman de mon fils mon arc-en-ciel depuis le 2 mai 2016.

Le 1er et 2ème trimestre de ma première grossesse se déroulait sans aucun soucis. La clarté Nucale était à 1.00mm. La prise de sang pour le Tri-Test seuil (1/250) 1<10000 Je n’étais pas dans le groupe de risque accru. En août 2011 lors de ma 2ème écho la sage-femme a décelé une anomalie au cerveau. Mon dossier est passé en STAFF Centre Pluridisciplinaire avec gygy Généticiens etc….Ils m’ont pris différents rdv J’ai du passer une amniocentèse à 29 sa.

J’ai eu les résultats quelques semaines plus tard Ils avaient décelé une Trisomie 20 en Mosaïque. J’ai du passer une IRM FOETALE que je n’ai pas pu faire, j’ai passé une écho et là le ciel m’est tombé sur la tête. Ma fille avait les 2 ventricules dilatés, le corps calleux qui ne se développait pas assez … elle serait handicapée moteur et cérébral et elle serait devenue aveugle, elle aurait eu des crises d’épilepsie…

J’ai eu rdv avec la généticienne qui nous a expliqué que c’était la faute à « pas de chance ». Elle nous a parlé de IMG Le 6 octobre 2011 je suis allée au CHU de Poitiers pour faire la prise de sang pour effectuer nos caryotypes au géniteur et moi. Nous avons eu les résultats aucun de nous 2 étions porteur du gêne Pour moi il était hors de question que j’interrompe ma grossesse… Mr a demandé l’avis de ses parents son cousin son patron et d’autres personnes si on devait poursuivre ou interrompre ma grossesse mais jamais à moi…

Ses parents ont eu des paroles très méchantes envers ma fille Ils ont dit que si on la gardait ça allait nous attirer que des problèmes, que c’était un déchet, qu’il ne fallait pas garder « ça ». Lorsqu’il allait chez ses parents je restais chez moi. Nous avons vu la sage-femme qui me suivait pendant ma grossesse et Mr a dit à la sage-femme on interrompt la grossesse. J’ai fondu en larmes dans le bureau de la SF Elle m’a regardé et m’a dit « vous en pensez quoi » Je lui ai répondu « Mr au lieu d’en parler avec moi il a demandé l’avis de ses proches pour savoir si on devait poursuivre ou interrompre la grossesse Alors que ça a ne regardait que lui et moi » . J’ai beaucoup pleuré…

Je suis rentré le 9 octobre 2011 au CHU de Poitiers le soir vers 23h la SF est venue me chercher pour me poser un ballonnet pour dilater le col. Une fois posé je m’assois et j’entends un truc « péter » c’était le ballonnet puis elle m’en repose un autre une fois, je m’assois sur le bord de la table et je me sens mal je demande un gant mouillé je retourne dans ma chambre je me baisse à peine pour prendre mon téléphone et je sens quelque chose péter de nouveau. Je sens quelque chose couler sur mes jambes J’ai fondu en larmes Ma tête et mon corps refusaient de perdre ma fille Vers 00h30 – 01h la SF vient et voulait me reposer un ballonnet j’ai refusé Le lundi 10 octobre 2011 à 08h30 elle sont venues me préparer pose de la perf etc… Elles m’ont descendu en salle de naissance pour la pose de la péridurale pour IMG

A 9h pose de la péridurale les médecins ont commencé à me piquer 5 ou 6 fois dans le ventre pour arrêter le cœur de ma fille, effectuer le geste du fœticide, je me suis débattue j’ai insulté le personnel qui était autour de moi, je les ai supplié de nous laisser tranquille ma fille et moi. A force de me débattre j’en ai arraché le catéthère A 12h ils ont fait une pause J’ai demandé à voir mon copain et j’ai demandé qu’on stop tout ! La nana m’a répondu « je suis désolée on ne peut pas stopper le processus » Ils sont revenus vers 13h30 et ont reposé une péridurale. J’ai commencé à me sentir partir les médecins mon repiqué dans le ventre 3 4 fois en injectant le produit dans le cordon ombilical à 14h30 pour arrêter le cœur de Mathilde-Clara.

Je voyais des étoiles j’avais du mal à respirer la dame qui était à côté de moi m’a mis le masque à oxygène mais ça n’a rien fait je n’arrivais quand même pas à respirer Je voyais le personnel partir au fur et à mesure et j’ai cru entendre qu’on prononçait l’heure de mon décès Je me suis imaginée apparaître dans le journal au décès.

A l’autopsie de mon bébé ils ont décelé une bilobulation du poumon droit et L’aqueduc de Sylvius est béant sans caractère dysplasique Au niveau des lobes des poumons A droite elle en avais 2 A gauche elle en avais 2 Elle m’a dit qu’il y’avait trop de liquide au cerveau Elle avais 1 chromosomes 20 en +

Elle m’a dit que c’est un accident très rare.

J’ai mis 26h J’ai accouchée seule par voie basse au bout de 5min d’effort expulsion de Mathilde-Clara née sans-vie le 11 octobre 2011 à 02h20 Elle avais des mensurations « de rêve » 2kg220 47.5cm 31cm PC J’ai enterrée Mathilde-Clara le 25 octobre 2011 à 14h

  • 1ère photo les empreintes des mains et des pieds et bracelets fait par la sage-femme.2
  • 2ème photo mon tatouage fait le 27 mai 2014 en hommage à Mathilde-Clara.

Le jour de ma sortie de la maternité du CHU le 13 octobre 2011 en rentrant chez nous j’ai découvert des choses sur mon conjoint qui m’ont énormément choqué. On s’est séparé.

Après la perte de Mathilde-Clara j’ai eu un blocage, je n’arrivais plus à avoir de relations sérieuses et durable avec un homme. Malgré qu’en juin 2015 j avais enfin accepté que je n’aurais pu la chance de retomber enceinte, une grossesse inattendue Un bébé surprise Qui s’était logé sans demander l’autorisation !

J’ai découvert ma grossesse le jour présumé de mon cycle Et lorsque j’ai fait ce test je n’y croyais pas du tout. Je penser avoir rêver lorsque j’ai vue ces 2 barres apparaître sur le test J’ai vécu ma grossesse très stressante, angoissante. Je vivais la peur au ventre à chaque consultation écho Peur de revivre ce que j avais déjà vécu. Puis le 29 décembre j’ai appris que c’était un petit garçon qui s’était logé dans mon ventre. Les mois passent et je me pose mille questions. J’ai du être hospitalisé pour surveiller ma glycémie à jeun en mars 2016 Puis les SA avance et plus ma dpa approche son petit frère était prévu  pour le 8 mai 2016 et je lui ai donné naissance le 2 mai 2016 à 18h20.

Je suppose un signe de toi, mon ange, étant donné que tu es née à 02h20 Ton petit frère est né 4 ans 6 mois 21jours et 16h 00min 00s après ton envol. Vous êtes les 2 amours de ma vie auquel j’aurai toujours autant amour à vous donner. Vous êtes les prunelles de mes yeux, Mon sang ma vie. Je me battrai toujours pour vous. Vous êtes les 2 personnes qui mon fait devenir maman. Beaucoup me disent que je suis courageuse d’avoir un si lourd passer douloureux mais vous êtes ma force au quotidien. Je ne serai pas la maman que je suis sans vous Ton petit frère illumine ma vie C’est un vrai petit rayon de soleil même si ce n’est pas tous les jours facile. Des rires, des larmes, voilà ce qu’est mon quotidien Partagée entre la joie et la tristesse Avoir 2 enfants et n’en voir grandir qu’un à mes côté sa me fait mal au cœur Ce qui me fait mal au cœur c’est que mon fils n’ai pas la chance avoir sa grande sœur auprès de lui.

Merci à Mélanie pour ce témoignage, merci de partager vos photos, merci de nous avoir choisi pour panser votre plaie et pour confier votre chagrin. Nous souhaitons que toutes les Mamanges comme Mélanie qui nous suivent, qui nous lisent sachent que nous sommes là et que nous seront toujours là.

MILAWITHYOU c’est une équipe à l’écoute, attentive et qui fait une vraie place à votre Témoignage de mamange ! Nous souhaitons vous tendre la main, vous qui traversez un deuil douloureux.

Contactez nous sur facebook ou par mail et partagez votre Témoignage:
https://www.facebook.com/milacreatrice/ ou contact@milawithyou.com

Author Mila

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *