Aujourd’hui je vous confie le témoignage sur le deuil périnatal d’une Mamange Laurie en hommage à son ange.

A travers le Témoignage de Laurie, nous apportons notre soutien à tous les par’anges

Bonjour voici mon témoignage en tant que mam’ange…

Parce que, quand tu attends un enfant tu fais des projets le concernant.

Tu commences à lui acheter des petites choses, des habits, tu fais pour meubler sa chambre, tu imagines les couleurs que tu mettras dedans et tu imagines aussi ce que tu dois acheter pour que tout se suive.

Attendre un bébé, c’est beau, c’est dur.

Tu t’impatientes, tu te poses mille et une question. Tu es déjà prête à donner ta vie pour ce petit être qui vie en toi. Tu te vois déjà connaître son sexe, préparer une surprise pour l’annoncer, tu te vois accoucher, l’avoir dans tes bras, l’allaiter ou lui donner le biberon.

Tu te vois lui faire les soins pour le cordon, lui donner son premier bain, lui mettre ses plus beaux habits le jour de sa sortie dans tes bras.

Et puis d’un coup, tout ton rêve s’effondre.

On t’apprend que ton bébé ne vit plus, que son rythme cardiaque n’est plus là, qu’il est mort et que le sang que tu perds, c’est le sang d’une fausse couche…

Tu apprends que tu es maman d’un bébé ange, que jamais tu ne le verras évoluer en toi, que jamais tu le feras naître et que jamais tu l’auras dans tes bras. Alors tu pleures, parce que tu ne sais pas quoi faire d’autre. Tu pleures parce que même si au départ tu ne voulais pas de cet enfant, tu l’as aimé et tu l’as quand même attendu. Tu pleures parce que perdre le petit être en toi te fait un mal de chien.

Mais tu essaies de rester forte pour tes autres enfants et pour cacher ta peine quand ils sont là…

À ce moment là, tu te poses des questions et tu te dis que parce que tu n’as pas voulu de cet enfant et que tu ne l’as pas aimé dans l’immédiat, on te l’a repris pour qu’il soit aimé ailleurs. Alors tu culpabilises et tu pleures encore plus en touchant ton ventre tout en sachant que ton enfant est déjà parti…

Fausse couche ou avortement, ce n’est pas anodin, ça laisse des traces, la plupart du temps indélébiles. Ce n’est pas à prendre à la légère, psychologiquement c’est très dur ainsi que moralement. Physiquement, tu te sens incapable pour le moment de donner la vie de nouveau alors que tu le veux ce troisième enfant

Mais je me dis que, d’un côté, je préfère avoir perdu mon bébé maintenant, à presque 2 mois de grossesse que beaucoup plus tard… Car plus tard, tu le sens bouger. Tu créés plus de liens avec, il te prend comme repère…

Ce n’est qu’un au revoir mon bébé, on se reverra bientôt je te le promets

❤️

Merci pour ce témoignage très émouvant Laurie

Nous souhaitons que toutes les Mamanges qui nous suivent, qui nous lisent sachent que nous sommes là et que nous seront toujours là quelque soit leur parcours…

MILAWITHYOU c’est une équipe à l’écoute, attentive et qui fait une vraie place à votre Témoignage de mamange ! Nous souhaitons vous tendre la main, vous qui traversez un deuil douloureux.

Contactez nous sur facebook ou par mail et partagez votre Témoignage:
https://www.facebook.com/milacreatrice/ ou contact@milawithyou.com

L’intégralité de la collection du souvenir est disponible ICI

Author Mila

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *