Mylène, la princesse des Anges

Aujourd’hui je vous confie le témoignage de la Mamange de Mylène

A travers le Témoignage émouvant de la Mamange de Mylène, nous apportons notre soutien à chaque mère, chaque père, chaque personne qui a pu un jour perdre une vie qui lui était précieuse.

Le 29 avril 2000, restera la pire journée de ma vie et pas un seul jour ne passe sans que je ne pense à ma princesse.

Le 18 mars 1999, à 17ans je rencontre l’homme qui partage toujours ma vie. Tout va très vite, en dernière année de bac, je souffre de forte douleur au ventre. Je prends rdv chez mon médecin traitant. Après auscultation,  elle m’annonce que je dois faire une échographie car elle suspecte un kyste aux ovaires.  Les fêtes approchant, j ai rdv en janvier. Je passe Noël pour la première fois chez mes beaux-parents et pour les remercier je vomis l’intégralité du repas. On pense que je fais une indigestion et on ne s’inquiète pas. Voilà enfin la date du rdv, mon tour arrive et le médecin commence l’échographie. Il me regarde et me dit qu’il faut que je vide ma vessie car il ne voit pas bien. De retour des toilettes, il recommence l échographie et m’annonce avec un grand sourire que je n ai rien de grave et que dans 7mois j’irai beaucoup mieux. Je le regarde et lui dit ‘ est une blague 7 mois c est long pour guérir. Et là, il éclate de rire et m’annonce que je suis enceinte. Je comprends pas, je suis sous pilule et j ai mes règles c’est impossible. Il me montre et me fait écouter le cœur. Je pleure de joie, de stupéfaction, de peur, d’incompréhension tout se bouscule dans ma tête.

Je rentre et j’annonce à mon cher et tendre que je suis enceinte. Il a 21ans et ne s’attendait pas à devenir papa.On discute des heures entières en se demandant quelle décision nous devons prendre. J’ai à peine 18ans, je poursuis mes études et il vient d’apprendre qu’il n’obtiendra pas son CDI et qu’il sera au chômage dans 2 mois. On pèse le pour et le contre, on a peur de ne pas pouvoir gérer un bébé et surtout de lui donner tout le nécessaire à un bébé.

Un rdv est pris au planning familial, je passe les détails de cette journée catastrophique. Rdv est pris pour une IVG dans 5 jours, je pleure et je pleure et je pleure. La veille, je dois prendre des cachets. Mon homme prend les cachets et les jette à la poubelle. On l’aime déjà notre bébé alors impossible pour nous de lui ôter la vie.On annonce à tout le monde que nous allons créer notre propre famille et que dans 7mois, ils pourront admirer la petite bouille de notre mini-nous. Les futurs grands-parents sont déclarés nounou et le futur papa arrive à la maison avec une autre surprise car il a obtenu un CDI. J’annonce à mes parents que je quitterais la maison pour la naissance du bébé car je veux que le bébé ait sa propre chambre et sa maison.

Et oui à 18ans, je quitterais la maison. Les 4 premiers mois se passent super bien, pas de nausées, de vomissements je suis en pleine forme. Ma chambre est remplie des affaires pour bébé. C ‘est le bonheur, tout le monde passe son temps à faire les boutiques pour le bébé. Visite du 5ème mois, on apprend que c’est une petite fille et qu’elle se porte à merveille, seul problème mon col est déjà ouvert à 2 doigts mais rien de grave selon le gynéco .

On lui donne comme prénom Mylène.

Je suis folle de joie, je vais être maman d’une petite princesse, le futur papa pense déjà à équiper la maison d alarme et à interdire aux garçons de s’approcher de sa fille. 2 jours plus tard, en pleine nuit je réveille mon homme en lui disant que j ai très mal au ventre, je cours au toilette et reviens en hurlant.  Je perdais du sang. Direction l’hôpital et là c est l’horreur on m’annonce que je suis en plein travail et que l’accouchement est imminent. Tout va très vite, on m’endort car notre princesse est en siège. 

Je me réveille avec une terrible sensation de vide, c’est fini notre princesse n’a même pas pu pousser le moindre cri. Je veux me réveiller et pouvoir mettre ma main sur mon ventre et sentir ses petits coups. Mais c’est fini, on me ramène ma princesse, le papa a déjà pu la voir et la prendre pendant que je me réveillait. Je regarde ma princesse si belle, si petite, tout le portrait de son papa. Je suis aujourd’hui l’heureuse maman de deux garçons qui savent qu’ils ont une grande sœur qui veille sur eux.Quand on me demande combien j’ai d’enfant, je réponds 3 et sur chaque papier où le nombre d’enfants doit être renseigné Mylène apparaît. Elle fait partie de ma vie et aura toujours une place dans mon cœur. 

Le souvenir de ma princesse est gravé à vie sur ma peau.

Merci à la Mamange de Mylène de nous avoir fait confiance, de partager votre peine. Nous espérons que les commentaires, les retours à la lecture de votre histoire, vous ferons du bien.

Nous souhaitons que toutes les Mamanges, paranges, qui vivent cette terrible perte que celle d’un enfant, sachent que nous sommes là. Faites nous part de votre douleur, nous la respecterons.

MILAWITHYOU c’est une équipe à l’écoute, attentive et qui fait une vraie place à votre Témoignage de Paranges !

Comme la Mamange de Mylène contactez nous sur facebook ou par mail et partagez votre Témoignage:
https://www.facebook.com/milacreatrice/ ou contact@milawithyou.com

L’intégralité de la collection du souvenir est disponible ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Je me connecte à Mila 😊

 

Vos données personnelles sont utilisées pour traiter votre commande, soutenir votre expérience sur le site et aux fins décrites dans notre politique de confidentialité. Aucune revente de données n’est effectuée.

Mes Points

Points
Veuillez vous connecter si vous souhaitez voir vos points de fidélité

Mes Codes Promo