Sophie : le désir d’agrandir la famille

La procréation médicalement assistée ou PMA , désigne les pratiques médicales permettant d’aider à la procréation en cas de fécondité altérée. Concrètement, deux techniques de PMA sont actuellement autorisées en France : la fécondation in vitro (FIV) et l’insémination artificielle. Voici le parcours de Sophie qui à le désir d’agrandir sa famille.

Bonjour

Je m’appelle Sophie j’ai 38 ans, marié avec Patrice 38 ans également, nos sommes ensemble depuis 16 ans et marié depuis 6 ans.

Nous avons un garçon de 8 ans bientôt 9 ans que nous avons eu sans aucun souci, malgré un souci génétique venant de moi.

Il y a 5 ans le désir d’agrandir notre famille est là… Avec mon mari on décide de se lancer n’ayant aucun souci pour avoir notre 1er fils malgré ce petit souci génétique, je me dis cela ne devrait pas prendre trop de temps. Une première grossesse en juin 2018, qui malheureusement se termine en fausse couche j’étais entre 6-7 semaine d’aménorrhée. Puis une seconde en Aout 2018 de nouveau un échec. Suite à cette seconde fausse couche mon gynéco me propose de faire une FIV DPI (c’est à dire venir chercher les ovocytes sans mon souci génétique). Et nous voilà parti dans le parcours du combattant de la PMA car l’attente est très longue. Nous sommes suivis sur Nantes.

En février 2019 , nous avons enfin rendez vous avec tous les spécialistes afin de nous expliquer le déroulement d’une FIV DPI… Ce fut une journée chargée en rendez-vous et informations. Entre temps je tombe de nouveau enceinte naturellement et ça fini encore par une fausse couche toujours au même stade de grossesse 6-7 SA… Cela repousse encore la FIV de quelques mois malheureusement.  

Nous sommes au mois d’Avril et ça y est enfin nous commençons le protocole de la FIV DPI.

Après toutes ses nombreuses piqures, nous faisons la ponction… Nous avons 16 ovocytes, mais faisant une hyperstimulation nous devons attendre un cycle de repos avant de pouvoir faire la FIV DPI. Sur les 16 ovocytes, seulement 8 se développent bien, puis nous passons à 2 embryons sains sans mon souci chromosomique qui seront congelés. On se dit 2 cela est déjà bien… 

Et voilà nous sommes le 30/04/2019, jour de transfert, après 14 jours la fameuse prise de sang qui malheureusement est négatif, cela vu un moment difficile car on se dit aller un embryon sain il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas, car notre fils est venu naturellement. Et bas non c’est la douche froide… 

Il nous reste encore un embryon sain, donc encore une chance de donner une sœur ou un frère à notre ainé. Ce fut encore un échec…

Après tous ses échecs, nous décidons de faire une pause dans ce parcours si difficile que beaucoup de gens doivent affronter. On se dit nous avons déjà notre fils qui est en pleine forme sans aucun souci génétique…

En Octobre 2019, nous partons faire une croisière afin d’essayer de nous changer les idées et de profiter du bonheur que l’on a avec notre fils, et bien voilà qu’à notre retour j’ai du retard, je fais un test et là surprise il est positif… Mais après tant d’échecs je ne me fais pas trop d’espoir trop peur de souffrir… Et voilà c’est reparti pour les prises de sang afin de voir si bébé s’accroche, à chaque prise de sang le stresse est là, tellement peur d’une mauvaise nouvelle… Au bout de 4 prises de sang et voyant le taux bien augmenter je me décide d’aller voir mon gynéco…

Et là, surprise à l’écho il avait 2 sacs gestationnels (dont un était vide), bébé est bien installé mais nous restons prudents, et gardons cela pour nous… En janvier 2020 je fais une biopsie pour savoir si bébé va bien et miracle tout va bien c’est un petit garçon en pleine forme, qui est porteur de la même translocation que moi… Une fois les résultats reçus nous pouvons enfin le dire à notre famille… 

Ce bébé est un miracle, comme quoi, parfois, de décompresser cela peux donner quelques miracles… On dit souvent que les blocages sont dans la tête, cela est bien vrai pour moi… Et voilà notre petit bonhomme prénommé Loenn est venu compléter notre famille pour le plus grand bonheur de son grand frère le 21/07/2020…

A toutes les mamans dans le parcours de la PMA, c’est un parcours long, difficile, parsemé d’embuches, mais parfois avec du recul un petit miracle peut arriver… Ne perdez pas espoirs…

A mes fils, Louka et Loenn.

A mon mari qui a toujours été la dans les mauvais moment.

Je vous aime plus que tous au monde.

Merci Sophie de ce témoignage qui nous donne de l’espoir !

Vous pouvez nous envoyer votre témoignage par mail : contact@milawithyou.com ou nous rejoindre sur Facebook

Le colibri est un des symboles des familles qui sont touchées par l’infertilité et ont recourt à la PMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je me connecte à Mila 😊

Mes Points

Points
Veuillez vous connecter si vous souhaitez voir vos points de fidélité

Mes Codes Promo