Shannon face à l’hyperémèse gravidique

Si les nausées de grossesse touchent une femme sur deux, elles ne sont rien comparées à l’hyperémèse gravidique. Aujourd’hui Shannon se confie.

L’HG m’a volé mon début de grossesse.

J’ai su que j’étais enceinte après une prise de sang. Je le sentais au fond de moi, et le verdict est tombée : prise de sang positive, enceinte de 2SA.

Quel bonheur ! Nous qui voulions tellement un enfant. Mais, ce moment magique fut de courte durée.

À 5SA, les premiers vomissements sont arrivés, s’en est suivi en moins de deux mois : quatre hospitalisations sous perfusion, une grosse perte de poids, une fatigue et une déprime intense. Je ne comprenais pas, je n’en pouvais plus, je n’étais même plus certaine de vouloir de mon propre enfant.

Heureusement que mon conjoint a été d’un soutien infaillible. Il a été incroyable avec moi. À la fois tendre et plein de soutien, il s’est retrouvé comme seul pilier de notre couple, m’avouant à quel point il voulait de notre enfant. Je me suis battue pour lui, pour eux.

Est arrivé le moment ou nous avons pu mettre un mot sur cette maladie : l’hyperémèse gravidique. Un gros soulagement de pouvoir mettre un mot sur ce que je ressentais, et une crainte terrible de le vivre tout au long de ma grossesse.

J’ai un corps médical formidable, qui avec un bon traitement, m’a aidé à sortir ces vomissements de ma grossesse à 12SA. À 13SA, nous avons appris que nous attendions un petit garçon ! Que de bonheur car c’était ce que nous voulions tellement ! Aujourd’hui, je suis enceinte de 7 mois. Nous allons poursuivre sereinement ce dernier trimestre, rythmé par l’impatience de rencontrer notre petit prince !

Ne perdez pas espoir. N’hésitez pas à insister auprès des médecins. Nous sommes plus fortes que nous le pensons ! Ne détruisons pas cette envie incroyable de créer la vie, à cause de cette foutue maladie qu’est l’HG !
Il est certain, je vais y réfléchir à deux fois avant d’envisager un second … Mais je suis tellement fière de m’être battue pour mon petit garçon que je sais d’avance que je serais comblé même s’il est mon seul enfant.
Et je ne remercierai jamais assez mon homme, ma famille, belle-famille, et tout nos amis, qui nous ont aidé à traverser cette dure épreuve, pour maintenant accueillir le meilleur, tous ensemble.”

Baby A 🤰🏻💙

Merci Shannon de ce témoignage qui nous permet de faire connaître un peu plus chaque jour cette maladie qui est l’hyperémèse gravidique.

Vous pouvez nous envoyer votre témoignage par mail : contact@milawithyou.com ou nous rejoindre sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je me connecte à Mila 😊

Mes Points

Points
Veuillez vous connecter si vous souhaitez voir vos points de fidélité

Mes Codes Promo