Comme Marina et Amélie, vous êtes de plus en plus nombreuses à nous envoyer votre témoignage et nous sommes très touchés. Nous sommes aussi très tristes de lire vos drames personnels. Nous savons, car vous nous le dites, que ça vous fait du bien, alors n’hésitez pas à partager votre douleur si cela peut vous soulager un peu.

Voici le témoignage de Marina

J’ai 24 ans bientôt 25 en octobre, avec mon mari nous essayons d’avoir un enfant depuis fin 2016 je me suis mariée le 13 mai 2017 et 15 jours après j’apprenais que j’étais enceinte.

Quelques temps après, malheureusement, prise de douleurs je me rends aux urgences où l’on m’annonce que le bébé est dans la trompe et que je suis à un peu plus de 6 semaines donc ça commence à être dangereux. On me fait 2 piqûres pour arrêter le développement du bébé et sa perte naturelle. Je rentre à la maison. Ça n’a pas fonctionné, 2 jours plus tard je retourne pour contrôler.

Je n’ai pas le temps de comprendre qu’on me dit vous aller être opéré en urgence. En descendant au bloc on me dit que je peux mourir. Je demande à mourir avec le bébé. Malgré tout on se relève…

Au réveil on m’annonce 1 trompe en moins et la 2ème ne va plus… donc on devra passer en FIV. On se laisse 1 an. 1 an plus tard on passe par une FIV. Le transfert des 2 seuls embryons ce fera le 15 novembre 2018. J’attendais des jumelles. Le 5 mars 2019 j’ai accouché de mes jumelles Timéa et Inaya à 4 mois de grossesse sans vie suite à une infection du placenta qui s’est généralisée. Ce sont nos 2 papillons nos 2 anges.

Nous décidons de recommencer naturellement sachant que je suis infertile. Le 5 juillet après un retard je fais un test juste pour voir et me rassurer il était positif. Une écho est fait 1 semaine et demie après pour être sur. Il y a bien un sac qui se développe. 2 semaines plus tard 2 ème écho pour écouter le cœur et la on m’annonce que ça s’est arrêté. J’ai subi un curetage le 29 juillet.

Aujourd’hui je me lève pour que mes filles soit fière de leur maman mais mon corps et mon esprit sont épuisés. Nous avons commencer la procédure d’adoption mais je n’en ai plus la force. Mon mari pour son anniversaire aura un porte clé avec le prénom de ses jumelles. Et moi je lui ai demandé un bracelet ou un sautoir.

On s’est fait un tatouage en leur hommage mais j’ai besoin d’un bijoux pour les avoir encore plus près de moi. Merci pour les bijoux que vous créer pour les par’anges si vous saviez à quel point on se sent moins oubliés. Merci pour tous. Désolé du roman. Bonne soirée et continuez vous êtes une perle pour nous.

Voici le témoignage d’Amélie

Ma vie a basculée le 14/06/19 lorsque la nounou de ma fille m’a contacté pour me dire qu’elle s’était noyée dans la piscine du voisin. Elle est restée 20 min sous l’eau. L’équipe médicale a mis 30 min pour la réanimer. Ma fille s’est battu pendant 3 semaines mais son cerveau était trop endommagé et j’ai dû prendre la décision de la laisser partir vers un monde meilleur, elle souffrait beaucoup trop

?

June est partie rejoindre les anges le 3/07/19, a l’aube de ses 2 ans. Depuis je ne vis plus je survis… si vous lisez ce message merci

Merci à Marina et à Amélie d’avoir participé au partage de leur douleur, pour rappeller que vous n’êtes pas seules, Mamanges, Paranges, à vivre ces drames inhumains.

MILAWITHYOU c’est une équipe à l’écoute, attentive et qui fait une vraie place à votre Témoignage de mamange ! Nous souhaitons vous tendre la main, vous qui traversez un deuil douloureux.

Contactez nous sur facebook ou par mail et partagez votre Témoignage:
https://www.facebook.com/milacreatrice/ ou contact@milawithyou.com

Author Mila

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *