Le colibri, symbole du parcours pour devenir mère

Le colibri est un symbole pour ces femmes au ventre creux qui souffrent de l’absence d’un enfant.

Par la création de ce bijou, nous souhaitons leur montrer tous nos encouragements et qu’elles sachent que nous pensons à elles et leur transmettons toute notre amitié. Surtout que l’espoir perdure.

En raison de sa vitesse, le colibri est connu comme un messager et un symbole de temps. C’est aussi un symbole d’amour, de joie et de beauté. Cet animal est également capable de voler en arrière, nous apprenant que nous pouvons regarder notre passé.

Cependant, cet oiseau nous enseigne aussi que nous ne devons pas rester dans le passé ; Nous devons avancer. Lorsque le colibri vole au-dessus des fleurs tout en buvant du nectar, nous apprenons que nous devrions savourer chaque moment et apprécier les choses que nous aimons.

L’animal totem du colibri a une signification spirituelle puissante. Dans les Andes d’Amérique du Sud, le colibri est un symbole de résurrection. Il semble mourir dans les nuits froides, mais revient à la vie au lever du soleil.

Le colibri est une créature qui ouvre le cœur. Lorsque le mal qui nous a amené à fermer nos cœurs a la chance de guérir, nos cœurs peuvent s’ouvrir à nouveau.

Avec la conscience des colibris, nous apprenons la vérité de la beauté. Notre vie devient un pays des merveilles, des plaisirs, des fleurs, des goûts et des arômes. Nous rions et apprécions la création, nous apprécions la magie du moment présent et la magie d’être en vie.

La vie, c’est ce que célèbre de colibri, alors quand on a des demandes pour faire un bijou à la destination des femmes qui vivent le parcours PMA, Mila a choisi de reprendre ce motif créé pour une cliente et l’a travaillé sur plusieurs bijoux.

Le colibri est personnalisable en couleur et vous pouvez choisir de mettre du texte et/ou des prénoms.

Témoignage de Mag

Après 2ans d’essai bébé naturellement rdv en centre de PMA pour faire un bilan …
Le verdict tombe Syndrome Ovaire PolyKystique (sopk) ce qui bloque les ovulations, la glaire cervicale est trop acide et tue les spermatozoïdes.
Début de la PMA avec des inséminations 6 en tout 1 fausse couche . Des piqure tout les mois pour ovuler sans forcement que ça fonctionne et oui avec le sopk même avec les traitements d’ovulation ça ne marche pas forcement le nbre maxi des insémination est 6 .
Passage donc au fiv (4maxi) ils comptent 4 ponctions + transfert .
La 1ere fois on a du arrêté car pas assez d’ovules développés avec le traitement.
La fois d’après 4 ovules de ponctionnés mais le seul embryon qui avait pris n’a pas survecu les 4 jours donc arrêt les autres ne se sont pas développés .
La fiv d’après 9 ovules de ponctionné 6 ont formé un embryon 2 ont été transféré les autres sont congelés malheureusement échec .
La fois d’apres traitement pour développer une ovulation naturel afin de transférer 1 embryon .
Le traitement a duré 1 mois et demi mon corps n’ovulait pas .
Transfert fait et petit bébé maintenu .
Après 5ans de PMA avec beaucoup de larmes d’examen plus ou moins douloureux des fausses couches des bleus sur tout le ventre et les cuisses à cause des piqures notre fille est née à 7mois et demi de grossesse . Malgré une grossesse quasi total alitée et préma et de long parcours post pendant et pré grossesse, si ce parcours serait a refaire je le referai …
Il sera de toute façon à refaire pour bb2 … une endométriose s’est greffée au reste des pathologie il m’est impossible d’avoir un enfant naturellement ….
Aujourd’hui notre fille a 17mois 😍 notre miracle qui s est battu dans mon ventre pour vivre

Témoignage Ludivine

En janvier 2010 avec mon conjoint nous nous lançons dans l’aventure avoir un enfant. J’ai 23 ans à cette époque et mon conjoint 29ans. Je n’imaginais pas tout le parcours qui nous attendait.

N’ayant jamais pris de moyen de contraception je me suis dit ça va aller vite. Mais quelle erreur !!!
Fin 2011 toujours pas de bébé en vu on se décide à demander de l’aide. Entre temps je trouve du travail mais 2ans de formation. Donc on attend avant de lancer la PMA et on continue seul les essais bébé.

2014 toujours pas bébé. On se lance officiellement dans l’aventure PMA.
Auprès de mon médecin traitant d’abord car je ne savais pas par quel bout commencer.
Le centre de PMA est à 180km de chez nous… c’est pas grave on fera les aller aller-retour.
Juillet 2014 on m’annonce que j’ai une translocation 13/14. Malheureusement ça provoque des fausses couches à répétition mais mon souci à moi c’est même pas qu’il s’accroche c’est de tomber enceinte car depuis 2010 aucun petit œuf n’a bien voulu se former.
Après de multiples examens en vu de la PMA et les médecins n’ayant trouvé aucune cause d’infertilité ils se décident pour un traitement simple.
Simple pour eux peut-être mais alors difficile pour nous.
Nous voilà donc parti dans le premier essai officiel en février 2015.
Les piqûres à heure fixe, les échographies tous les 2 jours a 180km de chez nous avec une vingtaine d’étudiants scrutant l’écran tout comme vous sauf que c’est vous sur la table avec une sonde dans le vagin. Adieu pudeur . J’ai eu l’impression d’être un numéro de dossier et non une personne qui essaie désespérément depuis 5 ans maintenant à avoir un enfant.
Les hormones… aie aie aie que dire… je ne me reconnais plus. J’étais quelqu’un d’autre.
Rien n’est prévu dans la loi. Le centre étant à 180km de la maison en zone montagneuse j’étais obligé de prendre sur mes congés payés pour faire tout ça.
Premier espoir 2 beaux follicules se sont formés.
On nous annonce donc : vous faites cette injection à 21h et vous faites l’amour 24h et 48h après. Ensuite une prise de sang 15j plus tard savoir si vous êtes enceinte.
Je m’applique donc à faire ma énième piqûre seule.
24h plus tard le moment fatidique arrive. Il est 21h, nous sommes en couple depuis plusieurs années et là… on reste comme 2 adolescents ne sachant pas comment faire. Bah oui hein vous programmez souvent vos relations intime avec votre conjoint à tel jour et telle heure vous 😅

15 jours plus tard je vais donc faire ma prise de sang.
Le résultat est ambigu, je suis donc au travail en open space avec bien évidemment des collègues autour. J’appelle le centre de PMA et leur explique. La personne me dit sèchement : oh mais vous n’êtes pas enceinte le taux n’est pas assez élevé !!!!

Mes espoirs partent de nouveaux en fumée. Je craque, entre les hormones qui me détruisent moralement mentalement, la pression. Bref j’en peux plus. Pourtant je ne suis qu’au premier essai.

Après 1 cycle de repos on retente l’aventure. Re piqure re aller-retour tous les 2j re piqure et re programmation des rapport intimes pour le 16 juin Plus facile cette fois.
Chéri il est l’heure !!!!! Le doc a dit à 21h 😂
15 jours plus tard nous sommes le 1er juillet et enfin il semble que ça ait fonctionné
Quand je suis allée récupérer les résultats sans grand espoir je suis littéralement tombée sur la chaise derrière moi. Heureusement qu’elle était là. La laborantine avec qui j’avais été à l’école et qui me suivait pour les nombreux examens était aussi heureuse que moi. Enfin un peu d’humanité dans ce parcours.
Les rendez-vous s’enchaine toujours à 180km de chez moi. C’est pas grave il est là. Il grandi bien et surtout s’accroche. À la première échographie vers 6semaines on nous propose une biopsie du trophoblaste pour savoir si notre enfant sera porteur ou non de ma malformation génétique.
On refuse catégoriquement on ne veut prendre aucun risque de perdre ce bébé miracle.
On opte donc pour une surveillance échographique mensuelle pour voir si des anomalies apparaissent.

À l’échographie des 12 semaines on nous annonce que c’est un garçon.
Enfin on va pouvoir l’annoncer à notre famille.
Les échographies s’enchaînent, tout va bien. Mais je ne relâche pas la pression.
Je n’ai pas l’impression d’être enceinte mais malade avec tous ces rendez-vous.
On m’annonce un diabète gestationnel finalement après examen il n’y a rien.
On m’annonce par la suite une hyper tension artérielle, après examen non il n’y a rien.
Au 4ème mois de grossesse j’attrape une bronchite qui me déclenche des contractions, je suis mise à l’arrêt et repos forcé jusqu’à la fin de la grossesse.
Les mois passent, mon ventre s’arrondit, on va y arriver.
Dernière écho ça y est je suis à 8 mois de grossesse.
Le médecin nous annonce que le bébé est trop petit.
Mais quand est-ce que ça va s’arrêter ????
Mise en place d’une surveillance rapprochée avec monitoring et échographie tous les 2 jours.

Mais j’ai passé les 35 semaines je peux enfin ressortir !!!!

A 39sa+2 le 03 mars 2016 à 4h du matin je perds les eaux.
Direction la maternité. Le travail n’est pas commencé. On m’installe dans une chambre en me disant de patienter jusqu’à ce que le travail se déclenche seul.
Vers 9h du matin une sage femme arrive et contrôle le monitoring. Le bébé fait des bradycardie.
Elle m’examine et surprise je suis à 5cm. Mais où sont les contractions ???
Premier bébé ne sachant pas trop à quoi m’attendre et regardant babyboom en voyant toutes ces femmes hurler de douleur je demande la péridurale.
Aucun problème. 9h30 direction la salle d’accouchement. 10h30 la péri est posée. Toujours pas de contractions 🤔
Contrôle du col, je suis à 8cm.
11h le médecin arrive car bébé bradycardie de plus en plus.
Il me place donc sous oxygène pour l’aider lui.

On me demande de pousser pendant la contraction. Je regarde la sage femme et lui dit que je ne les sens pas. Elle me guide donc et en 3 poussé mon bébé miracle apparaît à 11h30 avec le cordon autour du cou. La sage-femme le pose sur moi il est tout beau tout rose et calme. Ça y est nous sommes parents d’un magnifique petit Calixte de 2kg930 et 46cm.

Nous décidons de remettre le couvert tout de suite.

En septembre 2019 j’apprends que je suis tombé enceinte naturellement.
Malheureusement son petit coeur a décidé de s’arrêter de battre à 9 semaines.
Le 11 octobre 2019 je subis un curetage sous anesthésie local par choix.
Je remonte la pente doucement.
Nous relançons la procédure PMA.
En mars 2020 la commission médicale a décidé que ce sera une FIV. Malheureusement tout est arrêté au vue de la crise sanitaire.

Témoignage de Séverine

Tout à commencé en Juin 2015 quand mon compagnon et moi avons décidés de mettre en route 1 petit bébé pour agrandir notre famille. En Décembre 2016, ma gynéco nous prescrit les examens nécessaire car toujours pas de bébé. Nous apprenons que mon compagnon à 1 azoospermie et ensuite le syndrome de klinfelter. De mon côté tout va bien, après l’examen atroce de hystérosalpingographie

Donc ma gynéco nous apprends que nous devrons passer en PMA pour avoir notre bébé. Après 3 inséminations, des aller retour sur Paris, des dizaines de piqûres, nous apprenons que je suis enceinte (larmes de joie pour moi) 9 mois après, le 15 Mars 2019, 12 jours avant le terme, je suis déclenché pour hypertension. Un travail que nous pensions être très long mais qui a duré 3h30 (elle était pressée) 1 merveilleuse princesse de 3kg730 et 49cm est venue au monde. Aujourd’hui elle a 1 an et adore faire la fofolle sur le canapé. Nous sommes déjà tourné à la PMA pour bb2 mais, Monsieur n’est pas encore prêt donc obligé d’attendre

Témoignage de Johanna

Une 1ère Fiv avec Icsi pour avoir pour mon petit garçon (problème de fertilité de mon époux) qui a aujourd’hui 5 ans mais qui malheureusement est né avec une grave maladie génétique orpheline. Du coup pour avoir un second enfant, nous avons non seulement dû passer par une autre Fiv Icsi mais avec en prime un DPI (dépistage préimplantatoire pour écarter les embryons ayant la même maladie que mon fils. Nous sommes tous les 2 mon mari et moi porteurs du mauvais gène de cette maladie. Après 3 ans et demi de combat, j’attends mon 2ème enfant, je suis enceinte de 5 mois et demi d’une petite fille

Merci Ludivine, Séverine, Johanna et Mag pour briser le silence de leurs parcours.

Pour retrouver les bijoux COLIBRI, c’est facile, suivez ce lien : bijoux du colibri

Bague bourgeons blanc noir

Le bijou est livré en boîte cadeau – prêt à offrir

Plusieurs délais sont mis à votre disposition. La Livraison PREMIUM permet un traitement plus rapide de votre commande en accélérant le temps de séchage par un procédé novateur mais plus couteux. La Livraison STANDARD est de plusieurs semaines. Le délai précis est indiqué au moment de valider votre commande.

Nous restons à votre disposition par mail contact@milawithyou.com ou sur la page facebook MILAWITHOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Je me connecte à Mila 😊

 

Vos données personnelles sont utilisées pour traiter votre commande, soutenir votre expérience sur le site et aux fins décrites dans notre politique de confidentialité. Aucune revente de données n’est effectuée.

Mes Points

Points
Veuillez vous connecter si vous souhaitez voir vos points de fidélité

Mes Codes Promo