Laure, il y a 7ans…

Aujourd’hui je vous confie le témoignage sur le deuil périnatal de Laure

A travers le Témoignage émouvant de Laure, nous apportons notre soutien à chaque mère, chaque père, chaque personne qui a pu un jour perdre une vie qui lui était précieuse.

Bonjour Mila, Je t’écris suite à tous les messages de mam’anges que je suis, car j’en suis une aussi.. Voilà mon histoire… Je m’appelle Laure j’ai 29 ans, et cela c’est déroulé il y a 7 ans. 

C’était en 2013, cela faisait un an et demi que j’étais avec mon mari, mon mari venait de trouver un emploi et moi, je venais de créer mon auto entreprise, en pleine phase de devis pour les commandes de fournitures et tout à basculé deux jours après avoir validé mes commandes auprès de mes fournisseurs avec 14 jours de retard de règles…

Ni une, ni deux, test de grossesse positif, ce qui fut notre plus grande joie sur l’instant car ce n’était que le début du cauchemar… Car j’ai un stérilet au cuivre.

Ce n’était pas un bébé prévu, mais nous en parlions pour la fin d’année 2013,nous sommes au mois de mars 2013, donc nous décidons d’accueillir ce bébé avec bonheur.

Rendez vous pour la confirmation de la grossesse avec la prise de sang, Je suis enceinte d’un mois et demi, tout s’enchaîne car il ne faut pas oublier, j’ai ce baby chou en moi qui côtoie mon stérilet et cela m’inquiète beaucoup.

Rendez vous sur rendez-vous, échographie sur échographie, le gynécologue de garde essaie de m’enlever le stérilet en simple consultation, car je ne veux pas de grossesse sous stérilet, je ne veux pas mettre bébé en danger, il n’y arrive pas, une interne arrive et essaye aussi sans y arriver, puis un troisième gynécologue arrive avec un échec à nouveau.

L’on me propose alors une hystéroscopie, il s’agit d’une opération sous anesthésie pour aspirer le stérilet qui est remonter trop haut, j’accepte, un délai de 7 jours de réflexion m’est imposé.

Nous voilà 7 jours plus tard, j’arrive en hospitalisation, le gynécologue arrive la main bandée, m’annonce qu’il s’est blessé pendant le week-end que c’est son collègue présent à ses côtés qui va m’opérer et me pose la question fatale, si on n’arrive pas à enlever le stérilet, est ce que l’on avorte ou l’on laisse le stérilet en place, pour moi pas de doutes malgré les larmes qui me coulent, je préfère qu’il m’avorte plutôt que de prendre le risque d’une perforation du placenta à 5 mois de grossesse voir pire…

Le ciel me tombe sur la tête, je suis seule dans cette chambre à attendre, mon mari ne pouvait pas se libérer du travail et ma famille n’était pas encore au courant de ma grossesse… Je descends au bloc… 
Je me réveille tout c’est bien passé, il a pu m’enlever le stérilet sans hystéroscopie, le bébé va bien… Mais il y a une longue semaine critique ùu je peux perdre le bébé en faisant une fausse couche…

Le cauchemar continu… Chaque jour, chaque minute, chaque seconde, cette peur me hante… Des maux de ventre deux jours plus tard, une écho de contrôle, tout va bien… Trois jours plus tard rebelotte,… Voici le 7 ème jour critique, dernière écho de contrôle, bébé va très bien, il me fait même écouter le cœur de mon baby chou… Mais un gros caillot de sang est présent, mais il va se résorber me dit on… 
6h du matin, le 4 avril 2013, deux semaines après la découverte de cette grossesse, je me réveille…dans l’horreur la plus totale, maux de ventre insoutenable, je me rend au WC, je suis en train de faire une fausse couche et je suis en hémorragie extrême…

Je réveille mon mari, il m’emmène aux urgences à tout allure, écho de contrôle, bébé est décédé, je dois aller en urgences au bloc pour évacuer le bébé et arrêter l’hémorragie car je suis en train de me vider de mon sang… Ce 4 avril 2013, j’ai perdu mon bébé, qui habitera toute ma vie mes pensées.

Aujourd’hui, nous avons une petite fille de 6 ans qui se porte à merveille et qui a su penser nos peines du passé. Merci Mila de m’avoir permis de me livrer car nous vivons avec malgré la vie qui défile. 
Tendres pensées à toutes ces mam’anges.

Merci à vous Laure de nous faire confiance, de partager votre peine. Nous espérons que les commentaires, les retours à la lecture de votre histoire, vous ferons du bien.

Nous souhaitons que toutes les Mamanges, paranges, qui vivent cette terrible perte que celle d’un enfant, sachent que nous sommes là. Comme Laure, faites nous part de votre douleur, nous la respecterons.

MILAWITHYOU c’est une équipe à l’écoute, attentive et qui fait une vraie place à votre Témoignage de Paranges !

Comme Laure contactez nous sur facebook ou par mail et partagez votre Témoignage:
https://www.facebook.com/milacreatrice/ ou contact@milawithyou.com

L’intégralité de la collection du souvenir est disponible ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Je me connecte à Mila 😊

 

Vos données personnelles sont utilisées pour traiter votre commande, soutenir votre expérience sur le site et aux fins décrites dans notre politique de confidentialité. Aucune revente de données n’est effectuée.

 

Vos données personnelles sont utilisées pour traiter votre commande, soutenir votre expérience sur le site et aux fins décrites dans notre politique de confidentialité. Aucune revente de données n’est effectuée.

Mes Points

Points
Veuillez vous connecter si vous souhaitez voir vos points de fidélité

Mes Codes Promo