Le nouveau bracelet prénom / photo est là

Il est là, il arrive, tout le monde retient sont souffle : le nouveau bracelet prénom fait son entrée sur la boutique !!!! Sortez le CHAMPAGNE ! C’est d’ailleurs le nom de cette couleur que je vous présente aujourd’hui

Nouveau bracelet prénom, ce qui change :

Les perles sont en verre et même en cristal pour la version total black (acrylique dans la version précédente) avec des reflets fou-fou-fou complètement dingues et trop beaux.

Les dômes de verre sont plus petits (12mm contre 18mm sur la version précédente)

Il y a ENFIN le recto-verso (ça n’existait pas !!!)

On peut donc doubler le nombre maximum de prénoms (18 en bracelet et 22 en collier contre 9 et 11 auparavant)

Les nouvelles couleurs des médailles comme Champagne a fait son apparition, mais nous avons garder aussi certaines qui vous plaisaient beaucoup.

Les couleurs :

Plus de risque inutile pour les peaux sensibles avec l’argenture 60 microns, nous vous proposerons automatiquement l’acier inoxydable 304L (oui celui des boucles enfants!) : plus solide, plus durable, plus fiable et moins allergisant.

Pour commander le nouveau bracelet prénom, rien de plus simple, je vous fait une petite présentation

Etape 1 : Choisissez votre bijou : Collier ou Bracelet ?

Préférez le collier si vous (ou la personne à qui le bijou est destiné) a une activité manuelle et/ou qu’elle a souvent les mains dans l’eau. Ainsi le collier pourra être porté sans limites contrairement au bracelet qu’il faudra retirer pour ne pas altérer la personnalisation sous verre.

Etape 2 : Choisissez le nombre d’inscriptions.

Dans la case, notez-y vos inscriptions, Attention : c’est un prénom / mot par médaille. En cas de prénoms composés, cela n’est pas un soucis, notez par exemple : Marie-laure, le prénom entier sera sur une médaille avec une majuscule au début.  Si vous souhaitez mettre une date ou un mot, séparez bien par une virgule chaque inscription. Ex : Si vous nous notez « Marion, 12.03.89, Marie-laure » Il vous faudra prendre 3 inscriptions & vous recevrez un bijou avec 3 médailles, une avec Marion, une avec 12.03.89, une avec Marie-laure (si vous cochez « pas de recto/verso » et un bijou avec 2 médailles (médaille 1 avec Marion au recto, 12.03.89 au verso. Médaille 2 avec Marie-laure au recto et le logo MilaWithYou au verso pour ne pas la laisser nue si vous ne cochez pas la case « pas de recto/verso »)

Une fois vos inscriptions notées, vous avez la possibilité si vous le souhaitez d’y ajouter un ou plusieurs symbole(s). Choisissez dans le menu déroulant le nombre de symbole(s) que vous souhaitez. Choisissez votre motif et notez en dessous à quel prénom il correspond.  Si vous mettez un prénom qui n’a pas été noté dans la liste précédente, le symbole ne sera pas pris en compte.

Si on reprends l’exemple plus haut, si vous souhaitez mettre un symbole « ange » sur Marion, choisissez le motif de votre choix et notez « Marion » dans la ligne en dessous de celui-ci.  Attention à bien mettre un prénom que vous avez déjà mis dans vos inscriptions. Cette option n’ajoute pas de médaille supplémentaire mais un motif sur l’une de vos inscriptions déjà renseignées plus haut.

PLACEMENT DES MÉDAILLES

Le site vous proposera l’option « Pas de recto/verso » seulement si votre personnalisation le permet. Si votre personnalisation ne le permet pas, vos médailles seront automatiquement mises en recto/verso. Exemple 1 :

Vous choisissez 3 prénoms + 2 photo en ayant coché l’option « pas de recto / verso »

Vous recevrez alors un bijou avec 5 médailles telles que :

– Médaille 1 : prénom 1 – Médaille 2 : photo 1 – Médaille 3 : prénom 2 – Médaille 4 : photo 2 – Médaille 5 : prénom 3

Si vous prenez exactement la même configuration SANS avoir coché l’option « pas de recto / verso » vous aurez un bijou avec 3 médailles telles que :

– Médaille 1 : prénom 1 au recto photo 1 au verso – Médaille 2 : prénom 2 au recto photo 2 au verso – Médaille 3 : prénom 3 au recto logo MilaWithYou au verso afin de ne pas le laisser nu, ce qui ne serait pas harmonieux.

Exemple 2 : Vous choisissez 4 prénoms + 4 photos sans avoir coché l’option « pas de recto/verso »

Votre personnalisation sera mise en recto/verso telle que :

– Médaille 1 : prénom 1 au recto photo 1 au verso – Médaille 2 : prénom 2 au recto photo 2 au verso – Médaille 3 : prénom 3 au recto photo 3 au verso – Médaille 4 : prénom 4 au recto photo 4 au verso

Exemple 3 : Vous choisissez 7 prénoms + 5 photos, votre personnalisation sera automatiquement mise en recto/verso telle que :

– Médaille 1 : prénom 1 au recto photo 1 au verso – Médaille 2 : prénom 2 au recto photo 2 au verso – Médaille 3 : prénom 3 au recto photo 3 au verso – Médaille 4 : prénom 4 au recto photo 4 au verso – Médaille 5 : prénom 5 au recto photo 5 au verso – Médaille 6 : prénom 6 au recto prénom 7 au verso

Exemple 4 : Vous choisissez 11 prénoms,  votre personnalisation sera automatiquement mise en recto/verso telle que :   – Médaille 1 : prénom 1 au recto prénom 2 au verso   – Médaille 2 : prénom 3 au recto prénom 4 au verso   – Médaille 3 : prénom 5 au recto prénom 6 au verso  – Médaille 4 : prénom 7 au recto prénom 8 au verso – Médaille 5 : prénom 9 au recto prénom 10 au verso – Médaille 6 : prénom 11 au recto – logo MilaWithYou au verso afin de ne pas le laisser nu, ce qui ne serait pas harmonieux.

Point de vigilance : ATTENTION A L’ORTHOGRAPHE ! Nous sommes très rapides : dans la demie-heure qui suit votre commande vos verres sont déjà réalisés ! C’est pourquoi il nous est techniquement impossible de prendre des modifications après la validation de votre commande. Relisez vous plusieurs fois si nécessaire, nous ne pourrons pas corriger une médaille en cours de fabrication. La seule solution en cas d’erreur de votre part sur une inscription sera le rachat d’une nouvelle médaille. Vous pouvez lire notre article à ce sujet ici.

Etape 3 :

Cette étape est facultative, elle est présente pour les personnes qui souhaitent mixer photos et inscriptions sur le même bijou. Choisissez votre nombre de photos, chargez vos fichiers et le tour est joué. Gardez un œil sur votre boîte mail, en cas de fichier(s) non valide(s) nous vous contacterons par mail. Si vous ne souhaitez aucune photo sur votre bijou, choisissez 0 . Pour prendre connaissance du traitement des photos et lire nos conseils pour choisir une photo optimale, lisez cet article.  Une photo correspondra à une médaille en plus sur votre bijou ou un verso en plus selon la disposition choisie.

Etape 4 :

Le choix de la longueur de votre chaîne.

Pour les Bracelets, si vous ne connaissez pas la taille de poignet de la personne à qui vous offrirez le bijou, choisissez la taille standard : 18/21cm. C’est celle qui est vendue dans 95% des cas. La taille « poignet fin » est vraiment faite pour les personnes ayant un tout petit poignet : 15/18cm. La taille « poignet large », pour les personnes ayant un fort poignet : 21/25cm. Nous proposons le sur mesure si vous savez le nombre exact de centimètres que vous souhaitez.

Pour les colliers, la morphologie n’a pas d’importance, c’est une question de préférence de chacune. Nous proposons le collier traditionnel en 48cm & le sautoir en 70cm. Vous pouvez également nous le demander en sur mesure et il sera conçu à la mesure souhaitée.

Indications complémentaires

Le bijou est en acier inoxydable 304L, la matière la moins allergène possible qui existe sur le marché mondial en ce moment afin de garantir à chacun la meilleure qualité.

Nous ne proposons pas de prototype sur ce modèle, vous ne pourrez donc pas voir le rendu avant la réception du bijou mais rassurez-vous si vos photos ne sont pas optimales vous serez contacté très vite par mail pour nous en fournir d’autres si possible.

Certaines Breloques peuvent changer d’un modèle à un autre selon les arrivages de marchandises.

Après la validation de votre commande, ce qu’il faut savoir

Vous choisissez vous même la méthode de séchage qui vous convient. La livraison standard induit un séchage naturel plus long. Votre commande quitte l’atelier en moyenne après 10 jours ouvrés. La livraison premium induit une technique de séchage plus coûteuse mais plus rapide. Votre commande quitte l’atelier dans les 3-4 jours ouvrés qui suit sa validation.

Nous travaillons avec la Poste, les envois sont faits en lettre suivie. Le numéro de la lettre vous sera adressé par mail (surveillez vos spams et indésirables) et vous pourrez suivre l’acheminement par le site de la Poste.

La case « message »juste avant le paiement vous permet de laisser un message si vous faites livrer votre colis directement à son destinataire, nous recopierons votre mot et le joindrons à votre commande dans le cas où c’est un cadeau. Si vous avez une question, ou un doute ou un souci, vous pouvez utiliser cette case pour nous laisser un message. Nous vous apporterons la réponse par e-mail.

Nous contacter, nous écrire

Vous avez un doute, vous avez besoin d’un avis ou d’un conseil, contactez-nous AVANT de commander. Nous serons ravis de vous aider à créer le bijou le plus parfait possible en prenant en compte vos consignes. Vous pouvez nous joindre par mail contact@milawithyou.com ou par messenger via facebook

Après votre commande

Vous avez reçu votre bijou et il vous plait beaucoup, laissez nous votre avis sur notre livre d’or

Vous avez besoin de rajouter une médaille, commandez la en ligne

Prendre connaissance des Conditions Générales de Vente

Pour retrouver toute la nouvelle collection, rien de plus simple, suivez le lien vers nos BEST SELLERS car c’est notre défi de faire rentrer cette nouveauté dans le top des meilleures ventes le plus vite possible !

Bracelet opale personnalisé par Milawithyou réalisé en France

Au secours ! Comment choisir la pierre dont j’ai besoin ? #lithothérapie

Aujourd’hui je vous propose un guide sur nos pierres et nos bijoux lithothérapie sous forme de récapitulatif afin de vous aider à choisir la pierre donc vous avez besoin selon les maux que vous souhaitez soulager

collection essentiel de Mila with you

Stress, anxiété : opaline, améthyste, turquoise

Deuil, tristesse, chagrin d’amour : opaline, turquoise

Vie sentimentale , réconfort : opaline, améthyste, turquoise, jade blanche-bleue

Spiritualité, méditation : opaline, cristal, jade bleue-verte

Troubles hormonaux, puberté, ménopause : opaline, rhodochrosite

La concentration (examens, concours), la mémoire : cristal

Relier le corps et l’esprit, s’ancrer dans le quotidien et la réalité : cristal

Bienveillance et optimisme : jade

Soulage les reins, lutte contre l’incontinence et l’énurésie, agît sur la fièvre : jade

Problèmes de peaux, exéma, allergie, démangeaisons, psoriasis : jade, améthyste, rhodochrosite

Culpabilité : jade

Construction de projets, travail, maison, bébé : jade blanche

Énergie vitale : jade multicolore

Systèmes nerveux, douleurs chroniques : jade verte, améthyste

Troubles émotionnels, sauts d’humeurs : jade verte

Spasmophilie et crises d’angoisse : rhodochrosite

Problèmes cardiaques, difficultés respiratoires : rhodochrosite

Maladies dégénératives : améthyste, rhodochrosite

Foie, alcoolisme, addiction : turquoise

Migraines, maux de têtes, problèmes ORL, vertiges : améthyste

Yeux : turquoise

Protection pendant les voyages et les déplacements, mal des transports : turquoise

Troubles du sommeil, cauchemars, insomnie : turquoise

Maintenant vous avez toutes les cartes en mains pour choisir la pierre dont vous avez besoin 🙂

Découvrez nos collections

Les Livraisons

Nos bijoux sont expédiés en prêt à offrir. Pochette organza, boîte cadeau souple ou boîte rigide selon le bijou.

Livraison par votre facteur (la Poste) en lettre suivie – le numéro vous sera envoyé par mail.

  • STANDARD : 16 à 20 jours ouvrés
  • PREMIUM : 8 à 12 jours ouvrés

Les Matières

  • Le verre de qualité supérieure, teinté au chalumeau
  • L’argent plaqué 60 microns par un argenteur français
  • L’acier inoxydable anti-allergique et l’acier 304L
  • Pierres naturelles

Pour en savoir plus

  • Découvrez notre Livre D’Or, avec des milliers d’avis de nos clients
  • Rejoignez nos communautés FACEBOOK et INSTAGRAM
  • Suivez nous au quotidien, pour être informés de nos offres exclusives
  • Des questions ? Venez voir si elle ne se trouve pas déjà dans notre FAQ

Venez voir le Blog

Illusion : la nouvelle collection magique et éphémère de MilaWithYou

Illusion : la naissance de la collection

Quand Mila, enceinte de plus de 5 mois de jumeaux a décidé de lancer Illusion : une nouvelle collection éphémère après la réussite totale de celle de la St Valentin, toute l’équipe l’a regardé de travers. On s’est vraiment demandé, comment elle allait avoir le temps et l’énergie pour concevoir toute une nouvelle gamme. Et puis, c’est Mila, alors elle l’a fait !

La collection est une nouvelle fois une parfaite réussite. Les pierres et perles choisies avec soin sont absolument divines et se marient parfaitement avec les supports choisis par Mila.

Encore une fois, elle a souhaité décliner sa collection en acier inoxydable argenté et acier inoxydable doré à l’or 18K afin de satisfaire tous les goûts. Les deux perles retenues sont la Jade & le Cristal et le motif référence est l’arbre de vie.

J’espère que vous êtes assises parce que vous n’êtes pas prêtes pour ce qui arrive : c’est DINGUE !

Illusion : des créations WAWHOU !

On commence avec les bracelets, assortis encore entre eux, vous pouvez choisir de vous en offrir un ou les deux.

La médaille est personnalisable avec 4 caractères !

Pour cette nouvelle collection éphémère, Mila a voulu décliner la boucle d’oreilles sous toutes ses formes. Longues ou courtes, façon créole, avec ou sans pierres. Il y a forcément un modèle qui vous conviendra, si ce n’est tous !

Voici la version or (acier inoxydable doré à l’or 18K)

Et voici la version argent (acier inoxydable – matière anti-allergie)

Évidemment, si vous êtes comme moi, vous aurez envie de toutes les avoir ! Rappelons qu’il s’agit d’une collection éphémère, en effet Illusion est une édition limitée que vous ne retrouverez plus par ailleurs ! C’est MAINTENANT ou JAMAIS !

Je dois aussi vous montrer les colliers créés par Mila. Elle a imaginé deux modèles différents, encore une fois, déclinés en couleur or et en couleur argent. Le choix est plus que difficile, je sais !

Pour terminer la présentation de cette collection ILLUSION, je voudrai vous dire à quel point L’équipe est fière de Mila, de son talent évidemment, mais de l’énergie qu’elle met encore à créer des bijoux et à organiser une vente éphémère qui ÉVIDEMMENT aura encore beaucoup de succès, lors qu’elle entame actuellement son dernier trimestre de grossesse !

Je vous laisse maintenant découvrir la beauté de cette collection Illusion sur le site : Collection Illusion

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter via la page Facebook ou par la page contact du site internet

Gwen

Bonus : la photo de Sandrine

Laure : de l’espoir et de l’amour !

La procréation médicalement assistée ou PMA , désigne les pratiques médicales permettant d’aider à la procréation en cas de fécondité altérée. Concrètement, deux techniques de PMA sont actuellement autorisées en France : la fécondation in vitro (FIV) et l’insémination artificielle. Voici un témoignage plein d’espoir et d’amour : celui de Laure

Mon histoire commence en 2013, année où je me marie …
Avec mon mari nous avions vraiment l’envie d être mariés avant de fonder une famille alors une fois le mariage fait nous nous mettons à l ouvrage 😊 afin de construire notre famille …
Bizarrement j’avais toujours eu une sensation étrange en moi qui me faisait penser que j’aurai du mal à avoir un enfant…. sans pouvoir l’expliquer
Après quelques mois d’essais sans résultats je consulte mon gyneco qui me dit de déjà perdre 5kg et de revenir le voir après, ce rdv m’exaspère…

Je perds donc mes 5kg en trop et je retourne le voir , là il nous prescrit à moi et mon mari une batterie d examen … Pour mon mari prise de sang , spermogramme…tout est au top du top
Moi bilan hormonal pas génial et surtout l’hystérosalpingographie (examen le plus douloureux de ma vie et pourtant j ai vécu 2 accouchements compliqués) indique que mes 2 trompes sont bouchées.
Le gynéco me dit que les clichés ne sont pas top on va refaire cet examen par un professionnel qui a l’habitude, je le refais , c est l’horreur je pleure toutes les larmes de mon corps …le résultats est le même, mes 2 trompes sont tellement bouchées qu’une opération n’y changera rien …

C’est à ce moment là qu’on m explique que je n’aurai jamais d’enfant naturellement et qu’il faudra que je passe par la PMA. Directement nous sommes orientés vers une FIV , je me souviens de mon dossier accepté nous sommes en juin mon gynécologue me dit …”au calcul de votre cycle nous pourrions commencer la FIV en juillet mais nous sommes fermés pendant les vacances il faudra attendre de voir en septembre….je sors de ce rdv en pleurant encore plusieurs mois à attendre avant de tenter quelques choses ça fait maintenant bientôt 2 ans qu on essaye d’avoir un bébé ça commence pour ma part à être psychologiquement difficile…toutes mes amies sont soit enceintes soit ont déjà eu leurs bébés ..

Septembre on commence les piqûres tout se passe bien , début octobre ponction d ovocyte et c’est parti. .
9 ovocytes…2 top, 2 pas génial, les autres poubelles. Arrive le jour du transfert, nous nous rendons à l hôpital avec mon mari …mon gynéco me fait une échographie et là il m’annonce que ma paroi utérine est beaucoup trop fine, les embryons ne pourront pas s accrocher et mots pour mots il me dit “les 2 embryons sont dans la seringue 💉 allez je te les transferts quand même ” Il sort de la pièce et me dit qu on attends quelques minutes avant que je me relève…Une fois qu’il est parti je pleure toutes les larmes de mon corps je me dit que ça ne marchera pas et qu’en plus je viens de gâcher mes 2 plus beaux embryons …

Mon gynéco me prescrit plein de vitamines,des comprimés et des piqûres qu’une infirmière viendra me faire chaque jour pour aider à fluidifier le sang histoire que ça aide ses embryons à peut être s’accrocher. Miracle …prise de sang …je suis enceinte …de 2 bébés !

Mon gynéco me dit de ne pas trop espérer quand même oui ils se sont accrochés mais il est fort probable que je les perde pendant le 1er trimestre …on continue les piqûres (qui finalement dureront 5 mois , le produit injecté est douloureux , mon ventre est crépi de bleus)

Au bout de 1 mois et demi de grossesse je perds un embryon , psychologiquement c’est difficile .

Mon autre bébé s’accroche …3 mois de grossesse : décollement de placenta, 4eme mois on s’aperçoit que mon col est trop court …cerclage, pas cerclage ? Finalement mon gynéco ne me cerclera pas je serai mis au repos complet jusqu à la fin …je ne bouge tellement pas, je couve mon bébé comme une poule …😆 J’accouche avec 7 jours de retard

Ma petite Margot voit le jour le 12 juillet 2016 , accouchement très compliqué …on est les plus heureux du monde
On savoure le bonheur d’avoir notre fille …

Nous avons 2 embryons de congelés …2018, se pose la question d’un 2eme enfant …
Avec mon mari nous sommes en accord…notre Margot nous comble de bonheur , nous n’avons pas forcément envie de revivre le parcours PMA , notre fille a de gros problèmes de sommeil, allergie alimentaire ….elle a bientôt 2 ans elle grandit tellement…on est heureux comme ça On décide donc que dans notre famille on sera 3 😁 Dans notre entourage tout le monde ne comprend pas notre choix …un enfant unique mon Dieu quelle horreur 😊!!!

Mai 2019 …ça fait 1 mois que j’ai des nausées quotidiennement…
Assise je suis obligée d’ouvrir mon pantalon, une collègue me dit tous les jours que je suis enceinte …je lui réponds que c’est impossible avec 2 trompes de bouchées, que j’ai mes règles…
Un jour je décide quand même de faire un test de grossesse , plus dans l’idée de clouer le bec à ma collègue et qu’elle arrête avec cette histoire de grossesse …
Le choc …le test est positif
Prise de sang ,échographie…je suis enceinte de 3 mois et demi, mon bébé va bien ..

Bizarrement l’annonce de ce 2eme bébé…”miracle” nous demandera quelques semaines pour nous faire à l’idée que finalement on sera 4. Petit à petit bébé grandit en moi et je l’aime un peu plus chaque jour … 4eme, 5eme, 6eme mois de grossesse je perds beaucoup de sang pensant qu’à chaque fois c’est fini … Nathan naît le 19 novembre 2019 Ma plus grosse peur était de ne pas l’aimer comme j’aimais sa sœur , le parcours était différent, j’aimais tellement Margot qu’il était impossible d’aimer autant …

Aujourd’hui je le sais… 2 enfants on a 2 fois plus d’amour à donner : Ils sont mes rayons de soleil et nous sommes plus heureux que jamais ….à 4!!!! Je souhaite plein de courage à ceux qui passent par ce parcours de PMA et j espère que mon témoignage leur donnera espoir ….

Merci Laure de ce témoignage qui nous donne de l’espoir !

Vous pouvez nous envoyer votre témoignage par mail : contact@milawithyou.com ou nous rejoindre sur Facebook

Le colibri est un des symboles des familles qui sont touchées par l’infertilité et ont recourt à la PMA

Le cheesecake spéculoos de Tata Gwen

Recette infaillible niveau débutant : vous allez faire un cheesecake spéculoos absolument PARFAIT et surtout SANS CUISSON.

On commence par le fond de tarte. Il vous faut émiettez 300g de biscuits (moi je mets 200g de spéculoos et 100g de petit beurre). Le mieux c’est de les passer au mixer ou de taper dessus au rouleau à pâtisserie. L’idée c’est d’avoir le moins de gros morceau possible. On cherche un effet sable. Vous rajoutez ensuite 70g de beurre salé fondu et vous mélangez bien pour un résultat homogène.

Sur un plat (qui est plat surtout, un plateau ou une planche à découper) vous posez le cercle à pâtisserie réglé sur 18 ou 20cm (moi c’était 18cm pour vous faire une idée de la hauteur, ça faisait 10 parts). Je n’utilise pas de feuilles rhodoïd, j’ai chemisé le tour avec du papier sulfurisé.

On verse le mélange dans le cercle et on presse avec une cuillère ou un fond de verre. Il faut bien tasser, il faut vraiment éviter les trous et que ce soit solide. On place au frigo.

On va ensuite préparer la crème du cheesecake. Pour cela, on mélange 500g de mascarpone avec 150g de philadelphia, et une cuillère à soupe de jus de citron. Moi je remue à la spatule pour avoir une belle texture bien lisse. Pendant ce temps là je fais une chantilly.

Recette chantilly rapide et efficace :

Mettre le bol et le fouet au frigo 15 min. Mettre 8 cuillères à soupe de crème fraiche (épaisse ou liquide) pour 4 cuillères à soupe de sucre glace. Démarrer vitesse 1 pendant 30 secondes, monter vitesse 2 pendant 30 secondes, passer vitesse 3 pendant 30 secondes, et ainsi de suite. Rester à la vitesse max 30 secondes avant de couper le robot. Chantilly PARFAITE assurée !

Vous mélangez la chantilly avec la crème du cheesecake. Vous versez le mélange dans le cercle à pâtisserie, en lissant bien. Vous rajouter des miettes de spéculos en déco et pourquoi pas des biscuits entiers plantés dedans.

On laisse 5h au frigo !

Touche bonus : servir le cheesecake spéculoos avec une cuillère à soupe de pâte à spéculoos tiède (Mixer les biscuits avec un peu de lait et hop, au micro onde quelques instants)

N’hésitez pas à m’envoyer les photos de vos réalisations en MP je les partagerais avec PLAISIR en story !

Sophie : le désir d’agrandir la famille

La procréation médicalement assistée ou PMA , désigne les pratiques médicales permettant d’aider à la procréation en cas de fécondité altérée. Concrètement, deux techniques de PMA sont actuellement autorisées en France : la fécondation in vitro (FIV) et l’insémination artificielle. Voici le parcours de Sophie qui à le désir d’agrandir sa famille.

Bonjour

Je m’appelle Sophie j’ai 38 ans, marié avec Patrice 38 ans également, nos sommes ensemble depuis 16 ans et marié depuis 6 ans.

Nous avons un garçon de 8 ans bientôt 9 ans que nous avons eu sans aucun souci, malgré un souci génétique venant de moi.

Il y a 5 ans le désir d’agrandir notre famille est là… Avec mon mari on décide de se lancer n’ayant aucun souci pour avoir notre 1er fils malgré ce petit souci génétique, je me dis cela ne devrait pas prendre trop de temps. Une première grossesse en juin 2018, qui malheureusement se termine en fausse couche j’étais entre 6-7 semaine d’aménorrhée. Puis une seconde en Aout 2018 de nouveau un échec. Suite à cette seconde fausse couche mon gynéco me propose de faire une FIV DPI (c’est à dire venir chercher les ovocytes sans mon souci génétique). Et nous voilà parti dans le parcours du combattant de la PMA car l’attente est très longue. Nous sommes suivis sur Nantes.

En février 2019 , nous avons enfin rendez vous avec tous les spécialistes afin de nous expliquer le déroulement d’une FIV DPI… Ce fut une journée chargée en rendez-vous et informations. Entre temps je tombe de nouveau enceinte naturellement et ça fini encore par une fausse couche toujours au même stade de grossesse 6-7 SA… Cela repousse encore la FIV de quelques mois malheureusement.  

Nous sommes au mois d’Avril et ça y est enfin nous commençons le protocole de la FIV DPI.

Après toutes ses nombreuses piqures, nous faisons la ponction… Nous avons 16 ovocytes, mais faisant une hyperstimulation nous devons attendre un cycle de repos avant de pouvoir faire la FIV DPI. Sur les 16 ovocytes, seulement 8 se développent bien, puis nous passons à 2 embryons sains sans mon souci chromosomique qui seront congelés. On se dit 2 cela est déjà bien… 

Et voilà nous sommes le 30/04/2019, jour de transfert, après 14 jours la fameuse prise de sang qui malheureusement est négatif, cela vu un moment difficile car on se dit aller un embryon sain il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas, car notre fils est venu naturellement. Et bas non c’est la douche froide… 

Il nous reste encore un embryon sain, donc encore une chance de donner une sœur ou un frère à notre ainé. Ce fut encore un échec…

Après tous ses échecs, nous décidons de faire une pause dans ce parcours si difficile que beaucoup de gens doivent affronter. On se dit nous avons déjà notre fils qui est en pleine forme sans aucun souci génétique…

En Octobre 2019, nous partons faire une croisière afin d’essayer de nous changer les idées et de profiter du bonheur que l’on a avec notre fils, et bien voilà qu’à notre retour j’ai du retard, je fais un test et là surprise il est positif… Mais après tant d’échecs je ne me fais pas trop d’espoir trop peur de souffrir… Et voilà c’est reparti pour les prises de sang afin de voir si bébé s’accroche, à chaque prise de sang le stresse est là, tellement peur d’une mauvaise nouvelle… Au bout de 4 prises de sang et voyant le taux bien augmenter je me décide d’aller voir mon gynéco…

Et là, surprise à l’écho il avait 2 sacs gestationnels (dont un était vide), bébé est bien installé mais nous restons prudents, et gardons cela pour nous… En janvier 2020 je fais une biopsie pour savoir si bébé va bien et miracle tout va bien c’est un petit garçon en pleine forme, qui est porteur de la même translocation que moi… Une fois les résultats reçus nous pouvons enfin le dire à notre famille… 

Ce bébé est un miracle, comme quoi, parfois, de décompresser cela peux donner quelques miracles… On dit souvent que les blocages sont dans la tête, cela est bien vrai pour moi… Et voilà notre petit bonhomme prénommé Loenn est venu compléter notre famille pour le plus grand bonheur de son grand frère le 21/07/2020…

A toutes les mamans dans le parcours de la PMA, c’est un parcours long, difficile, parsemé d’embuches, mais parfois avec du recul un petit miracle peut arriver… Ne perdez pas espoirs…

A mes fils, Louka et Loenn.

A mon mari qui a toujours été la dans les mauvais moment.

Je vous aime plus que tous au monde.

Merci Sophie de ce témoignage qui nous donne de l’espoir !

Vous pouvez nous envoyer votre témoignage par mail : contact@milawithyou.com ou nous rejoindre sur Facebook

Le colibri est un des symboles des familles qui sont touchées par l’infertilité et ont recourt à la PMA

Liline et son parcours PMA

La procréation médicalement assistée ou PMA , désigne les pratiques médicales permettant d’aider à la procréation en cas de fécondité altérée. Concrètement, deux techniques de PMA sont actuellement autorisées en France : la fécondation in vitro (FIV) et l’insémination artificielle. Voici le parcours de Liline.

Un peu de mon chéri, un peu de moi …

Beaucoup de doutes ,de stress , d’angoisse, de peurs, de douleur, de pleurs, de question sans réponse…

Énormément d’examens, de tentatives perdues.

Ce parcours si compliqué dans lequel nous avons été lancé en cette année 2017 sans rien comprendre…

Il aura fallu quelques inséminations artificielles ” loupées” , une stimulation pour une fiv qui a été plus que difficile à vivre pour moi… Une ponction sans transfert d’embryon”frais” car mes hormones en avaient décidé autrement (présence de liquide dans l’utérus et taux de progestérone explosé).

Il aura fallu une grosse prise de tête avec la gynéco de cette période, un changement de centre de PMA aussi avec une praticienne plus à l’écoute, plus humaine aussi .
Il aura fallu d’autres examens, 2 transferts d’embryon congelés vains car ils ont pas tenus … Il m’aura fallu 1 année entière pour digérer faire le chemin du “deuil” de cette grossesse tant désirée…

Et puis j’ai eu ce regain de force en avril dernier et puis à la fin du confinement j’ai eu rdv pour changer de protocole et retenter ma chance.
L’espoir ne m’avait pas quitté mais presque alors c’est avec cette ultime force venue de je ne sais où que nous avons refait un transfert d’embryon…

Et aujourd’hui me voilà future maman d’une petite princesse qui sera là dans 4 mois à peine .

Alors après ce roman (désolée) je souhaite à toute les guerrières de la PMA , celles qui n’espèrent plus, celles pour qui le moral est au plus bas, croyez en vous et surtout en l’avenir il vous offrira comme à nous le plus beau des cadeaux … 🥰💋

Merci Liline de ce témoignage qui nous donne de l’espoir !

Vous pouvez nous envoyer votre témoignage par mail : contact@milawithyou.com ou nous rejoindre sur Facebook

Le colibri est un des symboles des familles qui sont touchées par l’infertilité et ont recourt à la PMA

Séverine : face à la PMA

La procréation médicalement assistée ou PMA , désigne les pratiques médicales permettant d’aider à la procréation en cas de fécondité altérée. Concrètement, deux techniques de PMA sont actuellement autorisées en France : la fécondation in vitro (FIV) et l’insémination artificielle. Voici le parcours de Séverine.

En décembre 2016, avec mon compagnon nous commençons les examens pour voir si tout va bien car en essai bb depuis 1an et demi et toujours rien. Lui doit faire 1 spermogramme et une prise de sang et moi une hystérosalpingographie et une prise de sang également. Son spermogramme revient pas au top, la gygy décide de lui faire faire son caryotype et là il a 3 chromosomes sexuels donc pour avoir 1 bb naturel ce serait 1 miracle. Moi je fais mes examens et tout est nickel.

Nous prenons rdv avec le CHI de Créteil en Mai 2017 avec 1 urologue et 1 gygy. On nous explique encore ce que c’est son syndrome et les choix qui s’offre à nous. Il subit une biopsie pour voir si ils a des petites bébêtes ou on passe au don directement. Je lui dit que je le laisse choisir, et que je resterais avec lui malgré son choix. Il pleure et me dit qu’il ne veut pas faire la biopsie (il a regardé sur internet, comment ça se passait 😒)

Bref, nous prenons donc rdv avec le Cecos on leur dit qu’on veut passer par 1 donneur. On nous dit qu’il y a 1 délai d’attente de 14 mois ou on peut le réduire à 8 si on connaissons quelqu’un qui veut faire 1 don (mais pas pour nous) mais qui ferais avancer notre dossier. Personne n’est au courant à part nos parents, je décide donc de faire don de mes ovocytes. On me demande de revenir, avec pas mal d’infos sur les maladies qu’il y a ou eu dans ma famille, Hypertension et Thryoidie on font partie donc on me dit que je ne peux pas donner mes ovocytes (déception) mais qu’ils vont se réunir pour parler de notre dossier s’ils acceptent malgré tout de réduire le délai.

Ce qui est le cas, donc dans 8 mois on pourra faire notre 1ère IAD Insémination Artificielle avec Donneur mais dans ce parcours avec pleins d’obstacles, on nous dit que nous devons voir 1 psy qui jugera si on est prêt à avoir un enfant avec 1 donneur, bref tout se passe bien. En Décembre, on doit y retourner pour faire mon arbre généalogique jusqu’à mes grands parents, chose qui se révélera compliqué car je ne connais pas beaucoup la famille de mon père.

En Février 2018, je reprends contact avec le CHIC et le Cecos pour qu’ils cherchent des paillettes d’un avec des ressemblances sur nous 2. Fin février, je commence mes 1ères injections, et s’en suit les pds, échos pour voir si tout avance bien. Le 1er Mars je fais mon insémination qui se soldera par 1 échec. Je décide de refaire 1 essai tout de suite sur le prochain cycle. Je fais l’IAD le 30 Mars, mais au fond de moi je sais que ça n’aura pas fonctionné car la personne m’as fait super mal et dès le lendemain j’ai des soucis. 14 jours après verdict, pds négative. Là c’est 1 gros coup dur pour moi, j’avais un peu d’espoir malgré tout.

Nous décidons de faire 1 petite pause. Nous recommençons les injections, pds et échos vers la mi-juin. Le 27 juin je fais mon insémination, je préviens la personne que la dernière fois ça ne sait pas bien passé et elle fait vraiment tout pour que ce soit nickel, écho, spéculum plus long car les autres n’allait pas et me préviens que j’ai 1 col super fragile, chose qu’on ne m’avait jamais dit avant.

Je fais ma pds le 11 juillet, je suis au travail la journée donc j’y pense beaucoup. A midi, je reçois les résultats par mail, je décide d’appeler mon compagnon pour qu’on le sache en même temps, il mettra 1h pour me répondre 😡

13h j’ouvre les résultats et là gros gros beug pendant au moins 1 minute et là je me mets à pleurer, oh put… ça a marché, jesuis enceinte mon cœur. Je chiale comme 1 madeleine, il me dit de me calmer pour retourner travailler sans qu’on me demande ce qu’il y a. Je raccroche et appelle ma mère pour lui dire.

S’en suit ensuite la 1ère écho, faite fin juillet. Le gygy me dit il y a bien 1 sac générationnel mais ne voit pas l’embryon, il a mis au moins 5 bonne minute à le trouver. Ouf il est là, il fait 4mm il est un peu petit donc je dois revenir. 1 semaine après, il fait 6mm donc tout est ok. Je reviendrais pour l’écho des 12sa. Bb va bien, on entend son cœur 😊 Les 3 premiers mois sont passés donc plus beaucoup de risque, on commence à acheter un petit peu. En Novembre, nous allons à l’écho des 22sa, on peut savoir me sexe, oui oui oui… C’est 1 FILLEEE 🎉 mon compagnon demande quand même si c’est sûr, à 100%. Petite princesse qui est prévue pour 3kg800 à la naissance. Ça y’est on peut acheté du rose 😍😍😍.

Je commence à sentir ce petit bout de chou qui grandit mais elle ne fait pas la java, elle est très tranquille. A l’écho des 7 mois, elle va toujours très bien, mon compagnon redemande si c’est toujours 1 fille 🤣 ( il avait peur qu’il se soit trompé) A 39sa on décide que je serais déclenchée, 2 jours après pour hypertension. Le vendredi, on rentre à l’hôpital. Le travail à mis du temps à se mettre en route mais dès que ça a commencé 20h c’était parti. Notre merveilleuse princesse est né le 15 Mars 2019 à 23h28.
Aujourd’hui, elle a 20 mois et elle nous comble toujours autant de bonheur…

En Février, nous sommes retournés au Cecos pour bb2. Nous sommes donc répartis pour 14mois d’attente qui se termine bientôt 😁 (avril 2021) donc ce sera de nouveau des injections, des pds et des aller retour sur Paris. C’est contraignant mais j’ai tellement hâte. J’essaye déjà de convaincre mon compagnon pour un 3ème mais il ne veut pas.
Aux parents dans ce parcours semé d’obstacles, ne perdez pas espoir et resté soudés, vous allez y arriver 💪🙏

Merci Séverine de ce témoignage qui nous permet de faire connaître les protocoles PMA , FIV et le CECOS

Pour plus d’informations : https://www.cecos.org/

Vous pouvez nous envoyer votre témoignage par mail : contact@milawithyou.com ou nous rejoindre sur Facebook

Le colibri est un des symboles des familles qui sont touchées par l’infertilité et ont recourt à la PMA

L’histoire de Soraya : de la grossesse à la naissance.

Parfois la vie nous joue des tours. Aujourd’hui, je vous confie l’histoire de Soraya : de la grossesse à la naissance. Une histoire plein de larmes, mais aussi pleine d’Amour !

Bonsoir à tous, 


Je m’appelle Soraya, je vais sur mes 35 ans. Je me suis mariée il y a maintenant 8 ans. Nous désirions, mon mari et moi, une belle et grande famille, mais la vie en a décidé autrement.

Après près de 5 ans de galère pour concevoir, des opérations, des injections, une fausse couche précoce à l’aube de mes 30 ans, nous avons décidé de nous lancer dans l’aventure FIV. Mais le destin a fait que je suis tombée miraculeusement enceinte avant le début du protocole. C’est ainsi que notre rendez-vous PMA, c’est transformé en échographie précoce.

Bébé est bien là, bien installé et son petit cœur clignote à la perfection. Nous sommes dirigé vers le service obstétrique pour l’echo de datation, quelques semaines plus tard. Le jour J, arrive. L’ Obstétricienne fait son travail. Bébé est un peu petit nous dit elle, elle ne peut pas voir tout ce qu’elle souhaite. On doit refaire une écho dans 1 semaine. J’ai des cycles longs et très irréguliers, donc une erreur d’estimation de début de grossesse est peu étonnante. Très bien pas de souci, une occasion de plus de voir notre bébé.

Nous revoilà donc dans le cabinet 1 semaine plus tard. C’était le 10 avril 2017, le jour où notre vie s’est transformée à jamais. Ce jour là, je suis à 12sa, l’Obstétricienne fait son examen, très concentrée. Puis le couperet tombe. Notre enfant présente une anomalie de fermeture de la parole abdominale. Elle ne peut nous en dire plus, car pas spécialisée. Nous devons nous rendre dans une maternité de niveau 3, en service de diagnostic anténatale pour en savoir plus.

Notre vie s’effondre. Pourquoi nous ? Pourquoi après tant d’épreuve faut il que ça nous arrive à nous? Que va t il se passer ? Pourra t on garder le bébé ? Quelle vie pour lui? Pour nous ? Les question s’accumulent dans nos esprits. Un monde Inconnu nous attend… 

Par chance, nous avons rendez-vous 2 jours plus tard. Après une nouvelle écho, le résultat est sans appel: notre enfant présente un omphalocèle. Une poche s’est formée au niveau du nombril. À ce stade de la grossesse nous ne pouvons pas savoir ce qui se trouve dans cette poche. Cette anomalie est bien souvent accompagnée d’anomalies génétiques. On me fait donc sur le champ une choriocentèse. Résultats dans 2 jours. 

La suite est “simple” :

– présence d’anomalies génériques –> IMG

– absence d’anomalies génétiques –> on peut décider de continuer la grossesse en sachant que les choses peuvent évaluer dans le mauvais sens à tout moment… 

Deux jours plus tard, nous avons donc les résultats (préliminaires) des analyses génétiques : tout va bien. L’anomalie de notre enfant semble être venue seule. Quel soulagement ! 

À partir de ce jour je me suis découvert une force de positive attitude, une envie de ne voir que le bien, d’entendre les risques, d’en avoir conscience, mais de les laisser la où ils sont. À partir de ce jour, une nouvelle moi est née, plus forte, plus sereine, plus positive, car me morfondre ne servirait à rien. Mon bébé a besoin de bonnes ondes pour lui donner envie de se battre. Et puis si il lui arrive quelque chose j’aurai profité de chaque instant avec lui. Si tout se termine bien je n’aurais pas à regretter d’être passée à côté de ses 9 mois uniques.

J’ai donc tout fait pour vivre une grossesse dès plus normale qu’il soit : photos régulières de mon bidou, cours de préparation à l’accouchement, photos studio pour de jolis souvenirs, bola (mais je ne connaissais pas encore Mila bien Dommage)… J’ai eu des nausées terribles le 1er trimestre, qui sont vite passées ensuite. J’ai vu mon ventre s’arrondir, se déformer aux mouvements de bébé, j’ai senti ses petits coups, ses nombreux hoquets.

Je savourais chaque instant, moi qui ne croyais jamais vivre tout ça un jour. À côté, chaque mois une nouvelle écho, chaque mois une nouvelle épée de Damoclès à savoir si nous pourrions garder notre enfant ou pas. Au fil des 9 mois, nous avons su que seul son foie était extériorisé dans la poche. Pas d’ anomalie cardiaque décelée ou autre malformation. Bébé a bien grandi, pas trop mal grossi.Je suis arrivée tranquillement à la fin de ma grossesse.

Une césarienne a été programmée pour préserver la poche et le foie. Notre fille est née le 17 octobre 2017, à 17h20. La plus belle de toutes les princesses. Elle a été opérée pour la 1ere fois de sa malformation à j3 de vie.

S’en est suivi beaucoup de complications car de nombreuses choses n’ont pas été vu aux échos (hernie diaphragmatique, anomalie du péricarde) . Deux autres opérations lourdes avant ses 6 mois, des intubations et sédations longues et difficiles. On nous avez prédit que ça aller être dur. Nous avons vécu l’enfer. Nous avons faillit la perdre plus d’une fois, dont une dont je me souviendrais toute ma vie car elle est tombée dans mes bras…

Après 8 mois d’hospitalisations quasi non stop, d’autres hospitalisation plus courtes, 1 an d’oxygeno dépendance, 2 ans avec une aide respiratoire au sommeil, 20 mois sans rien avaler par la bouche, notre fille a toujours une hypersensibilité sensorielle, un trouble sévère de l’oralité, des retards de langage et psychomoteur. Des suivis cardio, pneumo, neuro. Une, voire des opérations encore à venir.

Autant dire qu’il n’y a pas de place pour un autre enfant dans nos vies. Et puis l’équilibre a été si long et dur à trouver, qu’il est temps de savourer chaque instant à présent. Notre fille, a eu 3 ans le mois dernier. Elle grandit et se développe à son rythme.

C’est notre soleil, la force de notre famille, la plus belle leçon de vie qu’on aura jamais. Grâce à elle, nous ne verrons plus jamais le monde comme avant et je l’en remercie chaque jour. Je t’aime ma princesse ❤

Merci Soraya pour ce beau témoignage d’Amour.

Vous pouvez nous envoyer votre témoignage par mail : contact@milawithyou.com ou nous rejoindre sur Facebook

Shannon face à l’hyperémèse gravidique

Si les nausées de grossesse touchent une femme sur deux, elles ne sont rien comparées à l’hyperémèse gravidique. Aujourd’hui Shannon se confie.

L’HG m’a volé mon début de grossesse.

J’ai su que j’étais enceinte après une prise de sang. Je le sentais au fond de moi, et le verdict est tombée : prise de sang positive, enceinte de 2SA.

Quel bonheur ! Nous qui voulions tellement un enfant. Mais, ce moment magique fut de courte durée.

À 5SA, les premiers vomissements sont arrivés, s’en est suivi en moins de deux mois : quatre hospitalisations sous perfusion, une grosse perte de poids, une fatigue et une déprime intense. Je ne comprenais pas, je n’en pouvais plus, je n’étais même plus certaine de vouloir de mon propre enfant.

Heureusement que mon conjoint a été d’un soutien infaillible. Il a été incroyable avec moi. À la fois tendre et plein de soutien, il s’est retrouvé comme seul pilier de notre couple, m’avouant à quel point il voulait de notre enfant. Je me suis battue pour lui, pour eux.

Est arrivé le moment ou nous avons pu mettre un mot sur cette maladie : l’hyperémèse gravidique. Un gros soulagement de pouvoir mettre un mot sur ce que je ressentais, et une crainte terrible de le vivre tout au long de ma grossesse.

J’ai un corps médical formidable, qui avec un bon traitement, m’a aidé à sortir ces vomissements de ma grossesse à 12SA. À 13SA, nous avons appris que nous attendions un petit garçon ! Que de bonheur car c’était ce que nous voulions tellement ! Aujourd’hui, je suis enceinte de 7 mois. Nous allons poursuivre sereinement ce dernier trimestre, rythmé par l’impatience de rencontrer notre petit prince !

Ne perdez pas espoir. N’hésitez pas à insister auprès des médecins. Nous sommes plus fortes que nous le pensons ! Ne détruisons pas cette envie incroyable de créer la vie, à cause de cette foutue maladie qu’est l’HG !
Il est certain, je vais y réfléchir à deux fois avant d’envisager un second … Mais je suis tellement fière de m’être battue pour mon petit garçon que je sais d’avance que je serais comblé même s’il est mon seul enfant.
Et je ne remercierai jamais assez mon homme, ma famille, belle-famille, et tout nos amis, qui nous ont aidé à traverser cette dure épreuve, pour maintenant accueillir le meilleur, tous ensemble.”

Baby A 🤰🏻💙

Merci Shannon de ce témoignage qui nous permet de faire connaître un peu plus chaque jour cette maladie qui est l’hyperémèse gravidique.

Vous pouvez nous envoyer votre témoignage par mail : contact@milawithyou.com ou nous rejoindre sur Facebook

Marine : l’hyperémèse gravidique lui gâche la vie

Si les nausées de grossesse touchent une femme sur deux, elles ne sont rien comparées à l’hyperémèse gravidique. Aujourd’hui Marine se confie.

J’ai un premier garçon né en mai 2019 , j’ai étais très malade des le début de la grossesse, je suis restée couché presque 2 mois sans savoir ce que j’avais, très forte nausée de nombreux vomissements par jours ,je ne tenais pas debout je suis allée plusieurs fois aux urgences mais on ne me prenait pas aux sérieux, on m’a sortit que peut-être je rejetais mon fils (je précise que mon fils a était conçu par fiv après un parcours de 5 ans) j’ai eu du zophren à 10 sa cela m’a aidé à reprendre une vie à peu près normale mais en ayant des nausée h24 et cette horrible gout dans la bouche jusqu’à l’accouchement….

Je rêve d’un deuxième enfant rapidement et je suis sereine car je me dis maintenant que je connais le zophren je le prendrais dès le début…nous partons en vacances en septembre 2020. Au retour n’ayant toujours pas eu mes règles je fais un test qui est positif, plein de bonheur car je suis enceinte naturellement…mais le bonheur fut de courte durée car rapidement je suis très malade je réclame le zophren et à mon grand désespoir on m’apprend que je ne pourrais l’avoir qu’à 10 sa et là tout s’écroule je suis très malade je n’arrive plus à m’occuper de mon fils et je l’allaite toujours. 1er passage aux urgences on ne m’écoute pas et me donne un suppo de vogalene et aurevoir.. quelques jours s’écoulent je retourne aux urgences car ce n’est plus vivable 

A mon arrivée, déjà je sens qu’on ne me prend pas au sérieux (malgré le fait de ne pas tenir debout). J’attends en salle d’attente alors que ça fait deux semaines que je suis au lit. Ce fut difficile. On vient me chercher, m’installer et me perfuser. Me voilà soulagée mais pour une courte durée car ce fut juste pour m’hydrater et rien d’autre. je demande à être hospitalise car je ne tiens vraiment plus à la maison et là on me dit “mais Mme, vous comprenez qu’on ne va pas garder toutes les femmes qui vomissent au premier trimestre” …

Le résultat de la prise de sang tombe : bilan parfait. Donc là maintenant on me prend encore plus pour une marchande de cinema et on commence à me demander si je désire vraiment cette grossesse (elle l’est plus que tout au monde) ensuite on me demande si je chercher à fuir le domicile conjugale, si je me fais frapper. On me dit que je n’ai pas l’air d’avoir le moral : souffrir H24, rester allongé dans le noir et vomir c’est pas vraiment réjouissant. Là, on me dit de me mettre un coup de pied aux fesses, de me levez, de vivre normalement…

Je finis par être hospitalisée à 23h, on me dépose une soupe et pas un mot de plus sur mon état. Je me suis dit que forcément on viendrait me voir après, donc je ne dis rien. Les heures passent. Je souffre, et toujours personne. Le petit déjeuner arrive, je préviens l’aide soignante que je n’ai eu aucun traitement depuis la veille et que la perf n’est pas passée. Elle me dit qu’elle va prévenir sa collègue. Une heure après, toujours rien. Je demande à la dame qui débarrasse mon plateau .. toujours personne.

La sage femme passe me dire que le gynéco de garde n’avait fait aucune prescription (il m’a pourtant dit la veille qu’il prescrivait du zophren si besoin) donc elle ne pouvait rien me donner. En gros, je suis ici je ne sais même pas pourquoi, mis à part privée de mon fils, de l’allaitement, je le laisse hurler toute la nuit (sa maman qui manque)

Je voulais juste venir ici pour reprendre des forces, et mieux retrouver ma famille mais me voilà encore plus épuisée, dépitée et malade comme pas possible.

Le gynécologue vient me faire la visite. “Mme vous n’avez pas perdu assez de poids, votre prise de sang est bosse, il est hors de question de vous prescrire du zophren” Je me suis sentie ridiculisée.

Je me suis fait passer pour une hochotte, je lui ai dit qu’on ne juge pas que à la prise de sang, il y a mon état : je ne tiens plus debout, dès que je me lève je fais des malaises, je n’urine presque plus, dès que je mange je vomis, j’ai des nausées ultra fortes H24, c’est invivable…

La chochotte a décidé de rentrer, j’en ai plus qu’assez de toute ça, je vais retourner souffrir dans on lit. Faut-il être en train de mourir pour être prise au sérieux ?

Et pour finir je suis à 15sa, toujours bien malade le zophren que j’ai maintenant obtenu me soulage moins que pour ma première grossesse et j’ai de l’hypersalivation je crache dans une bouteille toutes les minutes c’est juste horrible …

marine

Merci Marine de ce témoignage qui nous permet de faire connaître un peu plus chaque jour cette maladie qui est l’hyperémèse gravidique. Marine, nous pensons bien fort vous !

Vous pouvez, comme Marine, nous envoyer votre témoignage par mail : contact@milawithyou.com ou nous rejoindre sur Facebook

Je me connecte à Mila 😊

Mes Points

Points
Veuillez vous connecter si vous souhaitez voir vos points de fidélité

Mes Codes Promo